Lorsqu’on lit le C.V. de Caroline de Mahieu, on est impressionné par la diversité de ses expériences musicales et la qualité des contrats qu’elle a déjà obtenus.

Le timbre de sa voix parlée, déjà, frappe par sa diction mélodieuse et son timbre grave et chaud.

Que dit-elle de ce métier ? Quels sont les faits marquants ou les rencontres importantes dans sa vie de musicienne ?
A-t-elle toujours su qu’elle ferait de sa passion sa profession ?

D’emblée, elle met l’accent sur l’aspect partage de ce métier.
Elle aime autant se produire sur les grandes scènes que dans des salons qui permettent une plus grande proximité avec le public.
Elle est heureuse de chanter aux mariages et enterrements pour accompagner les personnes dans les moments importants de leur vie, joyeux ou douloureux. Elle apprécie également énormément son expérience dans le Chœur de Chambre de Namur dont elle fait partie depuis 2017.

Sa première expérience musicale remonte à l’âge de 8 ans. Elle découvre alors le plaisir de chanter dans un chœur d’enfants, et, à 15 ans, commence réellement à travailler sa voix à l’Académie de Grez-Doiceau.
Car si Caroline est dotée d’une voix naturelle, elle l’a travaillée pendant de longues années.
Elle va ainsi affiner le grain de sa voix et sa technique. Elle va aussi développer une tessiture importante (du mi grave au contre-ré) qui lui permettra de parcourir un vaste répertoire dans des styles différents.

Après ses humanités, Caroline de Mahieu décide toutefois de rejoindre l’université pour y faire des études de langues et littérature.
Mais la musique la rattrape et elle rejoint l’IMEP, poursuit sa formation vocale et explore le domaine de l’art lyrique.

L’IMEP lui permettra de faire ses débuts dans l’opéra, d’abord au sein de l’institut et ensuite dans le cadre de la MMAcadémie de la Monnaie, projet–test mené avec les élèves de l’IMEP sous la direction de Christophe Rousset dans l’opéra ALCINA de Haendel.

A la fin de ses études, Caroline démarre une belle carrière de soliste et a participé à plusieurs productions sous la direction de chefs d’orchestre tels que Speranza Scappucci, Paolo Arrivabeni, Daniel Oren et Jean-Marc Aymes. Elle est invitée à se produire dans différents théâtres et festivals dont l’Opéra Royal de Wallonie à Liège, l’Opéra d’Andorre, le festival Mars en Baroque à Marseille, le festival de Namur… Vous pourrez notamment la retrouver à Liège la saison prochaine dans les productions de Lakmé de Delibes et de Lombardi de Verdi.

Le confinement a arrêté beaucoup de projets mais a toutefois permis au Chœur de Chambre de Namur d’enregistrer un CD, en août 2020, consacré à des œuvres chorales du compositeur César Franck intitulé « De l’autel au salon ».
C’est avec le répertoire de cet album que le Chœur de Chambre de Namur va tourner tout l’été en Wallonie.

Un autre projet en cours est l’enregistrement de l’opéra HULDA de César Franck dans une coproduction de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, du Chœur de Chambre de Namur et du Palazzetto Bru Zane.

Au travers toutes ces expériences, y a-t-il un compositeur préféré qui se dégage ?

D’emblée Caroline cite Georg Friedrich HAENDEL.
Toutefois, en musicienne polyvalente et curieuse elle explore tous les styles et aime autant le baroque que la musique romantique, ou encore la musique contemporaine.
Caroline a ainsi monté un ensemble appelé « Ensemble Bleu Miroir » ; formation pour voix, flûte ou violoncelle et piano dont elle parle avec enthousiasme.

Beaucoup d’autres projets se profilent à l’horizon de Caroline de Mahieu que vous pouvez découvrir dans quelques magnifiques airs sur Youtube.
Mais surtout, mélomanes, allez écouter Caroline de Mahieu et suivez ce jeune talent belge à la voix d’or !

Pour plus d’infos :

Son site web : Caroline de Mahieu
Facebook : Caroline de Mahieu
Instagram : Caroline de Mahieu
YouTube : Caroline de Mahieu - Mezzosoprano

César Franck : De l’autel au Salon - Chœur de Chambre de Namur, Thibaut Lenaerts | Songs, Reviews, Credits | AllMusic

CESAR FRANCK, HULDA — CAV&MA (cavema.be)


Nous remercions la baronne Bernard del Marmol pour la réalisation de cet interview et la rédaction de cet article.

Article(s) lié(s)

Music Fund ou comment réparer les instruments de musique et leur donner une seconde vie.

Entretien avec Bernard de Launoit et Lukas Pairon, président et directeur général de Music Fund, association créée en...

"Du sable au silicium,
une révolution copernicienne"
par Luc de Brabandère

Depuis que l’homme travaille, il manipule et traite de la matière – de la pierre, du blé, du bétail –, mais pour ce...

"Tolérer un séjour irrégulier n’est pas humain" par Marc Bossuyt

Trop souvent, on parle de migration sans faire de distinction entre migration régulière et migration irrégulière. Une...

On nous écrit en juin

Découvrez "Un éloge du temps perdu" écrit par le Chevalier Jean de Codt, un article ludique sur "le voyage en groupe"...

Petites annonces

Descriptif section

Espaces à louer

Salons à louer pour vos événements

Activités 

Agenda des activités organisées par L’ANRB

Nos Partenaires