Jules-Jean dit Julos Beaucarne naquit à Bruxelles le 27 juin 1936 et décéda à Beauvechain le 18 septembre 2021. Il fut inhumé à Tourinnes-la-Grosse, village où il résidait. Il obtint le 7 septembre 2003 concession de noblesse personnelle et du titre personnel de chevalier.
Il fut l’époux de Louise-Hélène-France Brunfaut ( Loulou) (1941-1975) dont il eut deux fils : Christophe, né en 1965 et Boris, né en 1973.
Il fut comédien, conteur, poète, écrivain, chanteur belge, chantant en Français et en Wallon et aussi sculpteur.
Sa carrièrre débuta à Bruxelles, au " Rideau de Bruxelles ", comme comédien.
Son premier 45 tours sortit en 1964 et son premier 33 tours en 1967.
Résolument chanteur à texte, sans négliger pour autant l’univers musical.
Il connut une carrière internationale, surtout en France au Québec et en Suisse.
Il se produisit à plusieurs reprises à Paris, dont notamment au "Théâtre de la Ville " en 1977. Son plus grand succès fut " La P’tite Gayole "en 1981.
Le 2 février 1975 à la chandeleur, son épouse fut assassinée par un déséquilibré, de plusieurs coups de couteau. Le soir même, il écrivit une lettre qui se termine par ces mots : " Il faut s’aimer à tort et à travers. " Ce texte fut repris et enregistré par Claude Nougaro : " Lettre ouverte de Julos Beaucarne ".
A la mort du Roi Baudouin, il fut choisi comme symbole du peuple belge pour chanter un hommage au roi défunt.
Le texte est de Liliane Wouters et la musique de Julos Beaucarne :

C’est le premier jour de son grand voyage
Il ouvre les yeux dans l’autre univers
Il a fait le tour de tous nos mirages
Il voit bien mieux le monde à l’envers
Il a perdu corps c’est pour prendre espace
Il a trouvé mort mais vit Dieu sait où
Adieu faux décors l’esprit cherche place
Dans le désaccord de ce qui fut nous.

Julos Beaucarne chanta et mit en musique des poètes français dont Victor Hugo " Je ne songeais pas à Rose ", Verlaine ... et des poètes belges dont Max Elskamp.
Son dernier disque fut enregistré en 2012 " Le Balbuzard Fluviatile" .
Il obtint en 2012 le Grand Prix in honorem de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de son oeuvre.
La fondation Julos Beaucarne fut crée le 30 juin 2014 par ses enfants. Il fut un infatigable apôtre de l’écologie, un humaniste convaincu, refusant tout vedettariat.

Facebook : Julos Beaucarne Fondation


Nous remercions le chevalier Ronald Hynderick de Ghelcke pour la rédaction de cet article.

Article(s) lié(s)

La création d’une start-up tech selon Mathieu de Schietere de Lophem

Mathieu, co-founder & CEO de Skipr, nous explique les 10 étapes de création d’une start-up. 1° Idée : naissance...

Hervé de Bellefroid nous raconte l’usage de l’ennéagramme dans les prisons

Libérer chacun - partout dans le monde - de sa prison intérieure. ENNEAGRAM PRISON PROJECT (EPP) : Un chemin de...

Nos recommandations littéraires : Livres publiés récemment

"La famille Snoy" par Jean -François Houtart. "Const, mon grand frère" par Charles Didisheim. "Les Lannoy" par...

Forum aux Entrepreneurs - vidéoconférence - 21/02/2022

"Changer de regard sur l’échec entrepreneurial et comment rebondir." Emmanuelle Ghislain, Xavier van Ingelgem et...

Petites annonces

Descriptif section

Espaces à louer

Salons à louer pour vos événements

Activités 

Agenda des activités organisées par L’ANRB