Dans quelques semaines, les héritiers spirituels de lord Robert Baden-Powell, créateur du scoutisme, vont, près de 115 ans plus tard, faire perdurer son œuvre en se réunissant dans un espace vert pour y vivre de folles aventures. Ce mouvement véhicule depuis sa création des valeurs positives et éducatives. Les notions de service et de solidarité y sont inculquées ainsi que la débrouillardise et le respect des autres. Le cœur de l’éducation scoute est, quant à lui, constitué du respect de l’environnement et de la nature.

Il est évident qu’au début du siècle précédent, le terme écologie n’avait pas la même définition qu’aujourd’hui. En effet, les responsables de camps et les intendants n’avaient alors qu’une connaissance limitée de l’impact que pouvaient avoir leurs choix alimentaires sur la biodiversité. La distance parcourue par un aliment, sa saisonnalité, ou encore les composants de son emballage font à présent partie des critères influençant positivement ou négativement le choix des denrées.

Afin d’alléger l’empreinte environnementale des camps scouts tout en laissant la possibilité aux organisateurs de se concentrer sur leur rôle éducatif, Martin de Bellefroid, ingénieur civil, et Rodolphe de Pret Roose de Calesberg, diplômé en sciences de gestion, ont lancé Objectivo.

Ces anciens chefs scouts s’attèlent à sensibiliser les plus jeunes à « un mode de vie plus durable en organisant des camps à objectif local et zéro déchet ».

Avant le camp, des menus prévus pour nourrir une section pendant 24h sont sélectionnés par les staffs et sont récupérés quotidiennement pendant le camp pour autant que celui-ci ne soit pas organisé à plus de 25 minutes de route des « QG de centralisation » d’Objectivo. Le mode opératoire devient donc d’une simplicité enfantine. Les producteurs associés au projet pratiquent la permaculture (création d’écosystèmes respectant la biodiversité), élèvent leurs poules en plein air, proposent des jus de fruits sans sucre ni autre ajouts, etc.

D’autre part, il est également possible d’effectuer une commande de vrac groupée comprenant de nombreux produits non-périssables à bas prix. Ces produits rassemblés auprès d’un seul fournisseur sont sélectionnés sur la base de critères de qualité, de durabilité et de proximité de la source. La collecte se fait avec ses propres contenants évitant, de cette façon, toute consommation abusive de sacs poubelles !

Parce qu’allier théorie et pratique est la meilleure manière de démontrer que s’engager dans le zéro déchet est à la portée de tous, Objectivo organise des weekends de formation « sur-mesure » lors desquels ils vous aideront à organiser la logistique de votre intendance de même qu’ils vous présenteront les outils mis à votre disposition pour organiser un camp zéro déchet.

122 687 repas ont déjà été servis auprès des participants de 176 camps différents…

Des tutos, des recettes et d’autres feed-backs de staffs ayant vécu cette expérience sont d’ores et déjà disponibles sur leur site internet, inspirez-vous-en !

Pour en savoir plus : Objectivo


Nous remercions le comte Pierre-Alexandre de Lannoy pour la rédaction de cet article.

Article(s) lié(s)

"Victoire sans gloire"
ou les élections françaises
vues par la baronne Mia Doornaert

Il est le premier président depuis Charles de Gaulle à avoir été réélu sans passer par une cohabitation. Il a devancé sa...

Les origines de l’Ommegang
de Bruxelles
par le marquis de Trazegnies

Tout est parti d’une légende. Mais la légende se situait elle-même dans un contexte historique angoissant et mortifère....

Concert de musique classique le 24 juin dans les salons de l’ANRB

Sans instrument, comment va-t-il jouer Mozart ? Le fonds "L’instrument du Musicien" vous invite à un concert à...

Livres publiés récemment par nos membres

"Tussen demagogie en hypocrisie" par Marc Bossuyt . "Les Sympathiques" par Laurent de Wouters d’Oplinter. "La...

Petites annonces

Descriptif section

Espaces à louer

Salons à louer pour vos événements

Activités 

Agenda des activités organisées par L’ANRB