A l’origine du Fonds Keingaert de Geluvelt, il a y un legs important, celui de Léonie Keingiaert de Gheluvelt, dernière de son nom, qui lègue à l’ANRB en 1966 son château de Geluveld près d’Ypres, avec parc, terres environnantes et mobilier.

En tant qu’a.s.b.l., l’ANRB ne pouvait conserver des biens qui ne servent pas à son activité propre. Elle a donc vendu les terres. Elle a fait de même, en 1999, pour le château et le parc. En effet, l’environnement s’était détérioré à la suite de la construction de l’autoroute au bout du parc et il n’y avait plus que de rares membres qui y passaient des séjours de vacances. L’entretien de l’ensemble représentait une charge assez lourde.

Pour maintenir la mémoire de Mademoiselle Keingiaert de Gheluvelt, l’ANRB a créé, en juin 2001, le Fonds Keingiaert de Gheluvelt. Il a pour objectif de citer en exemple et d’encourager – par l’octroi de mentions d’honneur ou de prix – les membres de la noblesse belge qui mettent en pratique, de manière exemplaire, les valeurs auxquelles la noblesse est attachée. Des prix peuvent aussi être octroyés aux auteurs d’études sur la noblesse.

Récemment, le prix 2022 a été octroyé au Chevalier Philippe Lagasse de Locht pour son dévouement à secourir les sinistrés des inondations de Verviers et au Baron Patrick de Villenfagne de Vogelsanck pour son travail de développement au Centre de Hemptinne qui héberge des adultes handicapés.

Pour en savoir plus sur les lauréats de Fonds Keingaert 2022 et la vie de Léonie Keingaert de Gheluvelt, lisez les articles ci-dessous.

PDF - 242 ko Cérémonie de remise des prix 2022
PDF - 143.3 ko La vie de Léonie Keingiaert de Gheluvelt

Petites annonces

Descriptif section

Espaces à louer

Salons à louer pour vos événements

Activités 

Agenda des activités organisées par L’ANRB